Coup de coeur·Roman Contemporain

Grandir un peu • Julien Rampin

Résumé éditeur…

« Vieille dame un peu loufoque loue appartement meublé à dame de bonne compagnie. Loyer modéré contre menus services. » Il suffit parfois d’une petite annonce dans un journal pour faire basculer une vie. Dans le sud de la France, Jeanne Jambon, jeune femme peu sûre d’elle, décide sur un coup de tête de fuir une existence qui ne lui ressemble pas. Elle va trouver refuge auprès de Raymonde, une vieille dame fantasque et rebelle et de son petit-fils, Lucas, garçon solaire, beau comme un astre.Tous les trois vont alors tenter de s’apprivoiser et vivre une parenthèse enchantée, à l’abri du monde, et apprendre les uns des autres. Jusqu’au jour où la vie va finir par les rattraper et les obliger à grandir un peu… Un roman sur la différence, les regrets et le temps qui passe, lorsque l’enfant qui sommeille en chacun de nous décide de revenir à la surface.

Mon avis…

« L’existence est drôlement faite, quand même. On peut passer des années à cotoyer des gens qui effleurent à peine ce que nous sommes. Et un matin on croise quelqu’un qui percute nos ambitions intimes. Fracasse nos millions de carapaces, en un éclat de rire. » Cette phrase résume à elle seule l’essence même du livre : la poésie de la plume, l’émotion qui s’en dégage à la lecture, ces destins croisés si touchants.

Il y a Raymonde, octogénaire, à la voix rauque, au franc-parler qui a vécu 1000 vies. Il y a Lucas, son petit fils, à la chevelure ensoleillée dont le coeur a connu des pluies diluviennes. Et il y a Jeanne, pour qui tout est à reconstruire.

On connaît Julien Rampin pour sa bonne humeur, son humour, son accent chantant et sa grande sensibilité. Croyez-moi, ou pas, c’est tout ce que nous retrouvons dans son roman. A la lecture, tantôt l’oeil est rieur, tantôt les lèvres se crispent. Notre coeur se serre mais est également inondé de lumière. Il y est question d’abandon, d’amour et de rencontres qui permettent d’entrevoir un bel avenir. Une belle histoire d’êtres humains.

Je ne veux pas vous en dire trop pour vous laisser le plaisir de découvrir tous les sujets abordés. Si vous aimez être happé(e) par votre lecture au point d’être tiraillé(e) entre l’envie de dévorer votre roman et celle de vous en délecter un peu chaque jour, alors foncez ! Grandir un peu, c’est beau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s